-A +A

Préparer son départ

Préparer son départ

Préparer son départ

Inscription

Lors d’un séjour dans une université partenaire, vous payez les frais d’inscription uniquement à l’IUT. Pour l’année 2015-2016, les frais d’inscription pour le DUETI correspondent aux droits universitaires (189,10€). Vous devez en plus payer la sécurité sociale étudiante (215€) et éventuellement une mutuelle santé spécifique. Les étudiants boursiers sont exonérés des frais d'inscription et des droits de sécurité sociale et payent 5,10 euros de droits de scolarité. Vous êtes donc toujours considéré comme étudiant de l’IUT Nancy-Charlemagne et vous conservez votre carte d’étudiant de l’IUT durant tout votre séjour à l’étranger.

Attention !  Dans certaines universités, il est possible que vous deviez payer une cotisation spécifique (par exemple, les étudiants en Allemagne payent le Semesterbeitrag, qui comprend l’utilisation illimitée des transports en commun dans la ville et la région de résidence).

Bourses et financement

Partir à l’étranger, cela se prépare, financièrement parlant ! Il est nécessaire de prévoir un budget pour les premiers mois à l’étranger en attendant que les bourses soient versées (au plus tôt en octobre). Il est conseillé de se renseigner précisément sur le coût de la vie dans sa ville d’accueil pour prévoir au mieux son budget.

Il existe plusieurs types de bourses selon votre statut (boursier ou non du CROUS) et le lieu de votre séjour. Il existe également la possibilité de demander une bourse du Conseil Régional en complément. Les dispositifs de bourses vous sont présentés lors des réunions d’information qui ont lieu en début d’année universitaire. 

Cours de langue

Afin de profiter au mieux de votre séjour à l’étranger, il est nécessaire de posséder des connaissances dans la langue d’enseignement du pays d’accueil (vous devrez être en mesure de comprendre les cours et de vous exprimer), et également quelques connaissances de base dans la langue du pays. Souvent, l’université partenaire vous proposera de suivre un cours intensif de langue en début de séjour.

Il existe également la possibilité de suivre des cours de langues durant tout votre séjour.

Il est conseillé de se préparer en amont en mettant à profit vos cours de langue à l’IUT et en utilisant les outils mis à votre disposition au CREM. Vous avez par exemple accès au Vocable allemand-anglais-espagnol.

Afin de mieux préparer les candidats au départ, un accompagnement linguistique et culturel  est mis en place à l’IUT.

Une autre bonne méthode pour améliorer sa pratique d’une langue étrangère est de faire un séjour linguistique durant l’été.

Pour vous retrouver dans la jungle de l’offre de cours linguistiques, vous pouvez consulter le site de l’Office National de garantie des séjours et stages linguistiques

Logement et coût de la vie

Concernant le logement à l’étranger, vous serez la plupart du temps pris en charge par l’université partenaire. Une fois sélectionné, quand vous serez amené à remplir la fiche de candidature dans l’université partenaire, vous aurez la possibilité de faire une demande de logement en résidence universitaire. L’avantage des résidences universitaires est d’être à proximité immédiate de l’université. Sur certains campus, situés loin de la ville, cette proximité n’est pas négligeable. Si l’université n’est pas en mesure de vous fournir un logement, les interlocuteurs du bureau des RI vous préviendront et pourront vous donner des adresses de logements dans le parc privé.

Le coût de la vie dépend du pays dans lequel vous étudiez. Les destinations les moins chères sont situées plutôt à l’Est, il vous faudra en revanche un plus gros budget pour les pays nordiques.  

Vous trouverez des informations sur le coût de la vie dans les différents pays sur le site du Ministère des Affaires étrangères :http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/preparer-son-expatriation/dossiers-pays-de-l-expatriation/

S'assurer - la protection sociale

Etudier en Europe

La carte européenne d’assurance maladie est indispensable : elle vous permet d’attester de vos droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Au moins 15 jours avant votre départ, demandez votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM) à votre mutuelle étudiante ou, éventuellement, à votre caisse d'Assurance Maladie si c'est elle qui gère votre dossier.
La carte européenne d'assurance maladie est valable un an. Elle est individuelle et nominative. Aucun document n'est à fournir lors de votre demande. 

Si le départ a lieu dans moins de 15 jours, votre mutuelle étudiante ou votre caisse d'assurance maladie vous délivrera un certificat provisoire de remplacement valable trois mois. Il atteste de vos droits à l'assurance maladie et vous pourrez l'utiliser dans les mêmes conditions que la CEAM.

La carte européenne d’assurance maladie ne concerne que les pays de l’espace économique européen.

Attention ! Parfois les mutuelles ne couvrent pas tous les frais résultant d’un séjour à l’étranger. Celles-ci proposent des prestations spécifiques pour les séjours ou stages à l’étranger. Veuillez-vous renseigner auprès de la MGEL ou la LMDE.

Étudier hors d'Europe

Si vous poursuivez vos études à l’étranger, dans un pays non européen, votre protection sociale varie en fonction de votre pays d’accueil. Veuillez vous informer auprès de la Sécurité Sociale sur une éventuelle assurance complémentaire à souscrire.

Pour plus d’informations, consultez le site de l'assurance maladie en ligne